Cultiver les émotions les plus élevées

    Le 12 octobre 2019 au 13 octobre 2019
    Le 9 novembre 2019 au 10 novembre 2019
    Le 8 février 2020 au 9 février 2020
    Le 2 mai 2020 au 3 mai 2020

    TypeCours en ligne
    Date
    De à
    621 ch. Ozias Leduc, local 204, Otterburn Park, J3H 2M7
    Prix$260
    par week-end

Se vivre au-delà du petit moi

Nous sommes des êtres multidimensionnels qui créent notre réalité. L’un des pires mensonges que nous ayons cru concernant notre vraie nature, c’est que nous serions que des êtres avec un corps physique limités par la réalité physique sans énergie vitale.

Lorsque nous sommes d’accord à changer intérieurement pour cesser de vivre en croyant inconsciemment que la compétition, le conflit, le succès, la gloire, la beauté physique, la sexualité, les biens matériels et le pouvoir constituent les grandes priorités de l’existence, nous nous libérons des chaînes terrestres. Cette fausse recette de succès nous a fait chercher des solutions ainsi que le bonheur à l’extérieur de nous alors que les vraies réponses et la véritable Joie se trouvent en nous depuis toujours.

Nous avons le choix de perpétuer le mensonge et de nous construire une personnalité par association avec l’environnement extérieur ou nous choisissons de nous tourner vers l’intérieur pour nous identifier à la conscience vibratoire que nous sommes qui est aussi réelle que ce qui est à l’extérieur. Cette ressource infinie, personnelle et universelle d’information et d’intelligence est intrinsèque à tous les êtres humains et elle est accessible en tout temps.

Nous plaçons notre énergie où nous dirigeons notre attention. Tout ce sur quoi se portent nos pensées et notre conscience devient notre réalité. Si nous dirigeons notre attention entièrement sur le monde matériel, ce sera là notre investissement dans la réalité. En revanche, lorsque nous commandons à notre esprit de dévoiler un aspect profond de nous-mêmes, notre énergie en élargira la perception. Si nous rêvons très intensément d’une expérience sur le plan mental et émotionnel, elle est déjà arrivée. Il nous suffit de nous abandonner pour qu’elle surgisse dans notre vie concrète. Telle est la loi quantique.

Nous sommes des créateurs divins. Nous sommes aussi des créateurs d’habitude. Nous avons développé des habitudes qui limitent notre vraie grandeur. Les émotions de survie, qui créent facilement une dépendance, nous font vivre d’une façon limitée, séparés de la Source, en oubliant qui nous sommes. Puisque nous sommes conçus pour créer des habitudes, pourquoi ne pas prendre celle de la vraie grandeur, de la compassion, du génie, de la sincérité, de l’autonomie, de l’amour, de la conscience éveillée, de la générosité, de la guérison, de la manifestation divine ?  

Nous sommes en mesure d’accéder à ce lieu en nous, empreint de bienveillance, lorsque nous ne nous sentons pas menacés, que nous n’avons pas peur de perdre quelque chose, que nous n’essayons pas de plaire à tout le monde, que nous ne recherchons pas à attendre le sommet à tout prix, que nous ne regrettons pas le passé, que nous ne sentons pas inférieurs, désespérés ni cupides. Quand nous surmontons tout ce qui fait obstacle à notre pouvoir infini, nous manifestons une action noble non seulement pour nous-mêmes, mais pour l’humanité entière.

La plus importante habitude à perdre est celle de rester dans notre vieille personnalité et la meilleure habitude à prendre est celle d’exprimer le divin à travers nous. Se laisser surprendre et nous permettre d’ouvrir à cette potentialité à l’intérieur de nous est vraiment stimulant, mais cette pratique demande de la persévérance et une acceptation que le fait d’entrer dans une nouvelle réalité peut parfois être déstabilisant. On se retrouve dans un intervalle où tout est inconnu, ce qui est considéré par les mystiques comme un terrain fertile. Quand on vit dans le domaine de l’imprévisible, toutes les potentialités existent en même temps. Pouvez-vous être à l’aise dans ce vide ? Si oui, vous êtes à la croisée d’un grand pouvoir créateur, celui du JE SUIS.

Leave a Reply